• Audrey Lucas

La Diversification Menée par l’Enfant, qu'est-ce que c'est ?

Avez-vous déjà entendu parler de la DME ? Cette méthode d’alimentation de votre bébé est très à la mode. Présente jusque dans les établissements accueillant des jeunes enfants, c’est une pratique qui questionne de plus en plus. En effet, elle permet au bébé de manger seul en morceaux, dès le début de la diversification alimentaire. Face à certaines appréhensions que vous ressentez, ou tout simplement pour répondre à vos différentes questions, nous vous expliquons tout. Grâce à cet article, nous vous guidons sur ce qu’est la Diversification Menée par l’Enfant.

La Diversification Menée par l’Enfant : qu’est-ce que c’est ?


L’heure de la diversification alimentaire approche, votre bébé se dirige progressivement vers son 6e mois.


D’ordinaire, c’est le moment de lui faire découvrir la cuiller, et tous les goûts qui vont avec ! Vous présentez à votre bout de choux un légume, sous forme de purée, lisse et colorée. Toute la semaine, votre bébé va se familiariser avec ce légume. Il le mangera en quantité de plus en plus conséquente, au fil des jours. C’est d’ailleurs ainsi que vous pourrez surveiller le moindre risque d’un début d’allergie à cet aliment.


Toutefois, une nouvelle méthode fait son entrée en France : la DME. La Diversification Menée par l’Enfant repose sur une autre façon de nourrir votre enfant. Elle est très pratiquée aux États-Unis, et des parents français commencent à s’y intéresser de plus près. Mais alors, la DME, qu’est-ce que c’est ?


La Diversification Menée par l’Enfant est une méthode qui propose d’introduire une alimentation solide, de manière plus précoce qu’habituellement. En effet, le but est de présenter de gros morceaux d’un légume ou d’un fruit à votre bébé, afin qu’il les mange.


Cette pratique permet à votre enfant de se familiariser avec des aliments sains et solides, qui lui sont agréables en bouche. Cette manière de manger pourrait d’ailleurs prévenir des risques de troubles alimentaires, une fois adulte (obésité, malnutrition, rejet de certains aliments, etc.).


Cette méthode paraît dangereuse pour certains parents, qui ont la crainte de la « fausse route ». Or, aux États-Unis, il n’y a pas plus de cas d’étouffement qu’en diversification classique.


Néanmoins, et quel que soit votre choix, n’hésitez pas à vous former aux gestes de premiers secours auprès de la Croix-Rouge française. Vous serez en mesure de réagir face à des situations de :

  • fausse route ;

  • chute ;

  • défaillance respiratoire ;

  • etc.


Formé de manière régulière, il vous sera possible de gérer des moments stressants qu’on vit parfois avec les enfants.


DME, mode d’emploi


La Diversification Menée par l’Enfant, aussi appelée diversification consciente ou autonome, repose sur quelques principes. En effet, il faut remplir quelques conditions, pour une expérience riche, et surtout, sans danger pour votre bébé. Chez Le P’tit Malin, on vous présente le mode d’emploi !



Savoir se tenir assis, seul


Il faut savoir que la DME commence souvent au 6e mois, comme le préconise l’OMS. Ce n’est pas un hasard, car c’est souvent à cet âge, que votre bébé commence à s’asseoir seul.


Car oui, pour une question de sécurité, votre enfant doit savoir tenir tout seul, assis, bien droit, sur sa chaise. Cette position va lui permettre de :

  • prendre et manipuler des morceaux en toute autonomie dans ses mains ;

  • éviter les risques de fausses routes.



Proposer de gros morceaux

Lorsque vous proposez un morceau de fruit ou de légume à votre bébé, il doit avoir une taille raisonnable.


En effet, de petits morceaux vous semblent sûrement plus sécuritaires à vos yeux, mais en réalité, c’est tout le contraire. Ils doivent être de la taille de la paume de la main de votre bébé. C’est pour parer au risque d’étouffement, mais cela permet aussi à votre enfant de les tenir plus facilement.


Commencez par proposer des aliments cuits, au début. Des textures molles, que votre bébé pourra prendre le temps de découvrir, en toute sécurité. Par la suite, vous pourrez lui donner toutes les sortes d’aliments.



Laisser faire son bébé

Toute cette méthode repose sur un seul principe : l’autonomie.


Alors qu’en diversification classique, la quantité est presque centrale dans l’alimentation du bébé, en DME, c’est secondaire. Ici, il prend le temps de découvrir l’aliment. Il va le :

  • toucher ;

  • manipuler ;

  • mettre dans la bouche.


Oui, votre ravissante tête blonde risque d’en mettre partout (prévoyez une petite nappe sous sa chaise, pour vous économiser du ménage !). Il se peut sûrement qu’il ne mange pas beaucoup, ou qu’il ne finisse pas le morceau donné. Ce n’est pas grave !


Dans cette pratique, vous devez faire confiance à votre enfant, et lui laisser une totale liberté sur sa façon de s’alimenter. Ne le forcez donc pas à goûter, s’il ne semble pas en avoir envie, et ne le forcez pas non plus à finir.


Bien sûr, le laisser faire seul ne veut pas dire sans surveillance. Vous devez rester auprès de lui pendant le repas, et surveiller que tout se déroule bien.



Maintenant que vous en savez plus sur ce qu’est la Diversification Menée par l’Enfant, vous allez pouvoir comparer. Mais, avant de faire votre choix, et surtout si vous optez pour la DME, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre médecin ou pédiatre. Il saura vous conseiller pour que cette expérience se passe sereinement, pour bébé, comme pour vous !


  • Facebook
  • Instagram
Abonnez-vous à notre newsletter

© 2019 par Le Ptit Malin. 

Siret : 517 710 869 RM 078 - CMA des Yvelines