Rechercher
  • Audrey Lucas

La Propreté : Quand la Commencer ?

Il y a une problématique à laquelle tout parent se retrouve confronté. Quand votre enfant grandit, vous savez que la question de la propreté se pose, mais vous ne savez pas trop comment faire. Vous lui proposez le pot, de temps en temps, vous ne souhaitez pas le brusquer. Pourtant, certains de ses copains sont déjà propres, alors vous commencez à cogiter. Vous voyez les semaines, puis les mois défilés avec angoisse. La rentrée à l’école approche, mais votre jolie tête blonde ne va toujours pas au pot. Pour vous aider à franchir l’étape de l’acquisition de la propreté en douceur, nous vous expliquons ici quand la commencer.



Les étapes de la propreté

La propreté est un sujet qui est abordée de manière différente selon les pays. Pour autant, on constate une tendance similaire partout : les enfants semblent l’acquérir vers l’âge de 2 ans et demi, 3 ans. Que l’adulte intervienne ou non dans le processus, cette acquisition de la propreté se fait par étapes.


1. La maturation physiologique.

Lorsque votre enfant est « prêt » à devenir propre, la première étape est la maturité physiologique.


En effet, un enfant ne peut pas être propre s’il n’est pas capable physiquement de retenir son sphincter. Une recherche à l’institut Pickler, démontre qu’il arrive à un vrai contrôle vers l’âge de 3 ans environ.


En 1947, Françoise Dolto écrivait sur ce sujet et expliquait aux parents qu’il était possible de repérer des signes clairs de son évolution motrice, et donc de son acquisition de la propreté. Ces signes se font sous forme de :

  • actions ;

  • coordinations.

Par exemple, si l’enfant arrive à grimper une échelle ou un escalier, c’est qu’il commence à contrôler son sphincter.


Néanmoins, être en mesure de se retenir physiquement, ne veut pas dire que votre ravissante tête blonde est prête à franchir ce nouveau cap.


2. La maturation psychique

Un enfant a besoin de se sentir prêt psychologiquement. Beaucoup de changements s’opèrent en lui de sa naissance, jusqu’à ses 3 ans.


Lorsqu’il vient de naître, il n’a absolument pas conscience de son corps, il est même persuadé qu’il vit en fusion avec sa mère. Peu à peu, il va réaliser qu’il est un individu à part entière, avec un corps qui lui appartient.


Seulement voilà, passé l’âge de deux ans, il atteint un stade où faire caca, équivaut à perdre un membre. Il a alors l’impression d’être dépossédé d’un morceau de lui et panique à l’idée d’aller à la selle.


Afin de l’aider à passer le cap, en tant que parent, vous pouvez le rassurer en lui :

  • racontant des histoires liées à ce sujet ;

  • expliquant le chemin de ses selles quand on tire la chasse d’eau ;

  • proposant des jeux de transvasement.


Peu à peu, votre enfant finira par comprendre que son corps ne fait que rejeter ce dont il n’a pas besoin, qu’il est un contenant que l’on doit vider. C’est à ce moment qu’il atteindra la maturité psychique.


La place du parent dans la propreté

En France, nous sommes passés par plusieurs stades différents concernant l’acquisition de la propreté. D’une manière générale, le parent reste encore très intrusif dans cette étape clé de l’enfance.


Il ne cherche pas à mal faire, cela vient souvent des pressions extérieures :

  • familiales ;

  • scolaires.


L’important, c’est de réussir à laisser faire son enfant. Il est le seul à savoir quand il sera prêt, parce qu’il est le seul à connaître son corps.


Si vous lui proposez trop souvent le pot ou les toilettes, il ne sera pas en mesure de se rendre compte de lui-même qu’il a envie et n’arrivera pas non plus à se retenir.


Votre place dans l’acquisition de la propreté, se fait avant tout dans la confiance que vous donnerez à votre enfant.


Accompagnez-le dans la bienveillance, rappelez-lui qu’il est maître de son corps, que lui seul saura déterminer quand il deviendra propre. Et un jour, il y aura ce fameux déclic, dont tout le monde parle, qui se produit du jour au lendemain.


Parce que ce jour-là, votre enfant sera prêt.



Vous en savez un peu plus sur la propreté et quand la commencer. Finalement, la question n’est pas de savoir quelles techniques mettre en place. Il vous suffit simplement de regarder, d’encourager et d’accompagner votre enfant vers cette nouvelle étape de son autonomie !

65 vues
  • Facebook
  • Instagram
Abonnez-vous à notre newsletter

© 2019 par Le Ptit Malin. 

Siret : 517 710 869 RM 078 - CMA des Yvelines