Rechercher
  • Audrey Lucas

La Tétine : Avantages et Inconvénients pour Bébé

Aujourd’hui, huit bébés sur dix possèdent une tétine. Selon le site de la Santé Allaitement Maternel (SAM), la succion-déglutition est le tout premier réflexe mis en place in utero chez le fœtus. En effet, la succion apparaît dès la 12e semaine de vie. Quant à la déglutition, elle intervient vers la 18e semaine. C’est un phénomène inné chez le tout-petit et son besoin de téter est grand, de la naissance jusqu’à ses 3 ans. Cependant, depuis des années, un débat est lancé : la tétine est-elle un précieux allié ou un ennemi redoutable ? Nous vous expliquons ici, les avantages et les inconvénients de la tétine chez le bébé.












Ses avantages


Le site de la SAM nous enseigne que le bébé connaît des modes de succion :

  • nutritives (cherche à téter afin de se nourrir) ;

  • non-nutritives (comble un besoin d’être rassuré).


C’est sur le deuxième point que nous allons nous attarder, afin de vous exposer les différents avantages de la tétine.


Apaise et sécurise

Le bébé connaît des temps de succion non-nutritives dès sa 10e semaine de vie in utero. Ils sont facilement repérables, par des mouvements buccaux :

  • rapides ;

  • sans amplitude ;

  • par des salves brèves, séparées de longues pauses.


Ce comportement ne signifie donc pas que votre bébé a faim, mais qu’il a besoin d’être apaisé. D’ailleurs, la plupart des enfants, lorsqu’ils pleurent, vont spontanément chercher quelque chose à téter, comme leurs doigts ou un jouet.


La tétine peut alors être utilisée pour combler ce besoin de succion, qui permettra à votre bébé de se sentir sécurisé.


Protège contre la Mort Subite du Nourrisson

Des études américaines ont mis en avant que l’utilisation d’une tétine aurait une influence sur le développement respiratoire. En effet, elle diminuerait les risques de Mort Subite du Nourrisson (MSN).


Ainsi, des chercheurs pensent qu’en tétant régulièrement sa tétine pendant son sommeil, le bébé a des réactions d’éveil, dû à des déglutitions fréquentes.


De plus, si jamais le tout-petit se retourne sur le ventre dans son lit, la tétine continue de laisser passer l’air, grâce à l’espace qu’elle occasionne entre le matelas et le nez du bébé. Cela lui évite alors de s’étouffer.


Aux États-Unis, elle est d’ailleurs fortement recommandée chez les nourrissons, dès 6 semaines et jusqu’à leur un an.


Apporte un sommeil de qualité et un bon transit

La tétine joue un rôle important dans le sommeil du bébé. Elle facilite l’acquisition d’un rythme. C’est pourquoi, les tout-petits qui ont une tétine pour les accompagner dans leur nuit, sont capables de :

  • se rendormir plus rapidement ;

  • d’espacer plus facilement leurs repas nocturnes.


La tétine permet donc, en général, au nourrisson d’avoir un sommeil de qualité plus rapidement.


Enfin, la succion calmerait les reflux gastro-œsophagiens, dont le bébé peut souffrir régulièrement après sa venue au monde. Si vous sentez que son ventre est dur, qu’il grimace de douleur, lui donner une tétine peut soulager son transit.



Ses inconvénients


Parce qu’il y a toujours un revers à la médaille, la tétine ne déroge pas à la règle. Elle présente également son lot d’inconvénients.


C’est un obstacle à l’allaitement

Des études dans divers pays du monde constatent que l’utilisation de la tétine constitue un obstacle à l'allaitement. En effet, les résultats démontrent qu’elle est liée à :

  • des tétées moins fréquentes et plus courtes ;

  • un raccourcissement de la durée de l’allaitement.


La tétine, présentée trop tôt à un nourrisson, va modifier sa manière de téter le sein de sa mère. Ainsi, s’il ne suce pas correctement la poitrine, cela ne la stimulera pas assez et impactera directement sur la production de lait.


Si vous désirez présenter une tétine à votre bébé, tout en voulant lui donner le sein, attendez que l’allaitement se mette bien en place (3 mois environ), afin qu’il n’y ait pas de confusion.



Engendre des déformations

Une tétine doit être choisie avec soin. Il faut faire très attention à son ergonomie, car une forme inadéquate entraînerait :

  • une déformation des fosses nasales et du palais ;

  • des otites et des obstructions nasales au long terme ;

  • un risque élevé de caries (surplus de salivation).


De plus, comme le pouce, la tétine aurait un impact sur la dentition, en repoussant les dents et en empêchant les deux mâchoires de se placer l’une sur l’autre.


Freine le développement de l'enfant

Pour certains parents, la tétine est un objet pratique qui permet d’arrêter les pleurs de bébé. Elle semble alors remplacer le besoin affectif que ressent l’enfant, le laissant alors dans une solitude silencieuse.


Enfin, l’enfant finit par se cacher derrière le côté familier et rassurant de sa tétine, ce qui aurait pour conséquence :

  • un retard de communication ;

  • un mauvais placement de sa langue, entraînant des soucis de prononciations.


Il ne faut pas que cet objet devienne un frein dans le développement psycho-moteur de l'enfant. Passé l’âge de deux ans, il est important de diminuer son utilisation afin de lui permettre de s’ouvrir au monde.



La tétine possède ses avantages et ses inconvénients. Il faut savoir la proposer à votre bébé avec modération. Elle est là pour l’apaiser, le sécuriser, mais ne doit pas pour autant devenir un substitut parental ou la solution de chacun de ses pleurs.

94 vues
  • Facebook
  • Instagram
Abonnez-vous à notre newsletter

© 2019 par Le Ptit Malin. 

Siret : 517 710 869 RM 078 - CMA des Yvelines