Rechercher
  • Audrey Lucas

Son premier lit de grand : quand enlever le lit à barreaux ?

Voilà une question à laquelle beaucoup de parents sont confrontés, lorsque leur enfant devient grand. Alors qu’il a toujours été habitué à dormir dans un lit à barreaux, il est maintenant temps de penser à le remplacer. Mais quand faut-il opérer ce changement, qui est une étape de plus dans son évolution ? On ne veut surtout pas manquer le coche, et encore moins précipiter les choses. Vous voulez savoir quand enlever le lit à barreaux de votre enfant pour passer à son premier lit de grand ? Nous vous aidons à y voir plus clair !


Adieu le lit à barreaux !


C’est plus rassurant, en tant que parent, d’avoir une estimation de temps, pour savoir quand changer le lit de son enfant. En effet, c’est une étape de plus, qui favorise le passage du stade de bébé, à celui de « grand ». Alors, ne soyez pas déçu, si nous vous révélons qu’il n’y a pas de moment idéal pour opérer ce changement.


Il faut savoir que c’est surtout votre enfant qui va se sentir prêt, ou non, à opter pour un lit de grand. Il ne vous exprimera pas forcément de manière verbale, son besoin de changer. En revanche, il y aura des signes assez significatifs. Par exemple, il :

  • essaye d’escalader les barreaux, ce qui devient dangereux ;

  • est propre, il a donc besoin d’aller aux toilettes la nuit ;

  • devient trop grand pour son lit.


Si vous repérez l’un ou plusieurs de ces signes, c’est qu’il est temps d’enlever son lit à barreaux.


Sachez toutefois que ce changement se fait en moyenne lorsque votre charmant bambin a entre 2 et 3 ans.



Bien préparer son passage au lit de grand


Changer de lit n’a rien anodin dans la vie de votre enfant. Imaginez-vous qu’il a dormi dans le même lit presque toute sa jeune existence. Il est donc habitué à ce cocon. Il fait partie de ses références dans son univers, et il faut savoir qu’un enfant est très attaché à ses habitudes.


Comme tout changement, ce passage au lit de grand se prépare !


Communiquer

On ne cessera jamais de le répéter, la communication reste le maître-mot dans l’éducation de votre charmante tête blonde.


Avant de chambouler toute sa chambre, discutez-en avec lui. Vous pourrez ainsi décider ensemble de :

  • quel modèle de lit il voudrait ;

  • l’endroit où vous le mettrez dans sa chambre ;

  • sa couleur/décoration.


Votre enfant a son mot à dire sur son nouveau lit, c’est lui qui va dormir dedans. C’est important de sonder son avis, cela le rend plus responsable. De plus, votre enfant adore se sentir sollicité.



Impliquer

Si vous confiez à votre enfant des missions pour le faire participer à l’installation de son lit de grand, il se sentira véritablement impliqué dans ce changement et arrivera davantage à se l’approprier.


C’est parfait pour sa motricité fine, et n’oubliez pas que c’est toujours plus amusant de faire les choses ensemble !


Les premiers temps, si la taille de la chambre le permet, vous pouvez également laisser le lit à barreaux à disposition. Ainsi, vous laissez le choix à votre enfant de dormir où il le souhaite, car le changement peut être un peu difficile au début et risque de perturber son sommeil.


N’oubliez pas non plus de restituer les éléments présents dans son lit à barreaux, dans son nouveau lit. Ce sera plus facile pour lui de s’y habituer, si ses peluches et sa couverture le suivent pour cette grande aventure.


Conservez

Nous vous l’avons spécifié plus haut, votre enfant est attaché à ses habitudes. Il est donc très important de ne pas changer, en plus du lit, ses rituels du coucher.


Vous lisiez une histoire, vous chantiez une chanson ? Conservez votre manière de faire. Un lit de grand n’implique pas que votre bout de choux change sa manière de s’endormir. Il aura toujours besoin de se sentir en sécurité avant de pouvoir fermer les yeux.




Vous voilà prêts à enlever le lit à barreaux de votre enfant pour son tout premier lit de grand. Sachez d’ailleurs qu’il existe d’autres moyens de couchage pour les plus petits. En effet, le lit à barreaux n’est plus la seule option qui existe. Par exemple, selon les principes de Montessori, vous pouvez proposer un matelas à même le sol à votre bébé.


26 vues
  • Facebook
  • Instagram
Abonnez-vous à notre newsletter

© 2019 par Le Ptit Malin. 

Siret : 517 710 869 RM 078 - CMA des Yvelines